Le Tumbling

Le Programme Découverte s’adresse à des gymnastes débutants ou initiés. Il a été mis en place pour promouvoir le Tumbling auprès des licenciés de la Fédération Française de Gymnastique. Son but étant le développement de la discipline, les clubs qui désirent engager des gymnastes dans ce programme ne sont pas obligés de posséder un juge formé en Tumbling.

Le programme Découverte fait partie de la filière inter-régionale. A l’issue des finales de zone, les trois meilleurs gymnastes par catégorie de chaque zone sont sélectionnés pour participer au Trophée National, qui se déroule pendant le Festigym National.

Le programme de cette filière consiste en la réalisation de deux imposés de 5 touches, à choisir parmi 16 mouvements. Le programme propose des exercices de niveau très variable : de l’enchaînement Roue-Roue-Roue-Rondade-Chandelle pour l’imposé numéro 1, à la série Barani-Tempo-Tempo-Flip-Vrille pour l’imposé numéro 16 avec option. Certains de ces enchaînements proposent des options pour la 5e touche. Il est possible de réaliser le même imposé lors des deux passages.

La compétition a lieu sur piste gonflable. Les épreuves sélectives peuvent quant à elles se dérouler sur tout type de support (fast–track, piste de tumbling, piste d’acrobatie…). Pour s’entraîner pour ce type de compétition, il n’y a donc pas besoin de matériel spécifique. La diagonale d’un praticable suffit largement à préparer l’enchaînement des 5 éléments.
Le Tumbling sur piste:

Le tumbleur et la tumbleuse parcourent la piste en réalisant un enchaînement de sauts. Seuls les contacts pieds et les contacts mains sont autorisés. Cet enchaînement de  » touches  » consécutives se fait sans interruption, ni rupture de rythme.

Les flips flaps et tempos permettent l’acquisition d’une grande vitesse afin de réaliser en milieu et fin de série des figures d’acrobatie qui se caractérisent par la multiplication et la diversification des rotations du corps dans l’espace.

Le tumbling en 10 points:

1) En international, une compétition de Tumbling comporte deux séries de qualifications (une série « salto » et une série « vrille ») et deux séries finales (en cas de qualification pour la finale). Les totaux sont remis à zéro pour les finales. Pour les plus jeunes, il existe des aménagements.

2) Une série comporte 8 touches qui doivent être orientées dans la même direction. Seule la 8e touche peut être réalisée dans le sens opposé.

3) Une série salto doit comporter au moins trois saltos (un tempo étant considéré comme un salto). Une série « vrille » doit comporter au moins une vrille dans le corps de la série, une vrille en 8e touche et un salto.
4) Le gymnaste peut répéter les flips et les tempos autant qu’il le souhaite, mais ne peut répéter les autres acrobaties que si elles sont précédées d’un élément différent. Exemple : rondade salto tendu, flip salto tendu, tempo salto tendu…)

5) Une série doit obligatoirement se terminer par un salto (ou une vrille dans le cas de la série « vrille »).

6) Il ne peut y avoir d’interruption ou de sauts sans salto dans une série.

7) Seul les pieds et les mains peuvent être en contact avec la piste.

8) En cas de chute sur la 8e touche, l’élément ne compte pas si le gymnaste arrive directement sur la tête, les fesses ou les genoux… Il doit faire au moins un pas avant de chuter pour que l’élément soit validé. Dans ce cas, la chute vaut 0,4 points et la pose de mains 0,2 points.

9) En cas de chute ou d’arrêt à l’intérieur de la série, le gymnaste perd un point sur sa note de départ pour chaque élément manquant. Si le gymnaste a fait moins de trois éléments, il obtient zéro.

10) Il y a 8 juges : 5 à l’exécution, 2 à la difficulté et un juge arbitre.

La piste de Tumbling:

La piste de Tumbling mesurait 30 mètres de long à ses débuts. Elle mesure aujourd’hui 25 mètres de long pour 1m70 à 2m de large. Sa conception a varié selon les périodes. Tout a été essayé : de la piste en bois à celle en skis, en passant par les ressorts, jusqu’à entrer aujourd’hui dans une nouvelle ère, celle des matériaux composites. Actuellement, la piste est en effet constituée de barres en fibre de verre sur lesquelles sont placés 10 cm de mousse à forte densité et une moquette.
Une prise d’élan de 10 à 11 mètres précède la piste. Elle est généralement en bois, mais peut parfois rebondir tel un prolongement de la piste.

L’aire de réception est de 6m x 3m pour une épaisseur de mousse de 30 cm. Toutefois, la zone de réception des athlètes n’est que de 4m x 2m.

 

Crédit FFGYM